Le Japon : c’est un pays qui me fait rêver depuis des années (les dessins animés Princesse Sarah et le Tombeau des Lucioles y sont pour beaucoup). Et j’ai eu la chance de m’envoler pour Tokyo en 2013. J’ai préparé pendant des mois ce voyage au pays du soleil levant, ayant bien conscience que c’est une destination qu’on ne fait pas tous les ans. Je ne voulais surtout pas revenir de chez les nippons en regrettant de ne pas avoir vu telle ou telle choses.

Période : 15 au 21 Septembre 2013 ;
Durée : 6 nuits ;
Logement : Profil Airbnb de nos hôtes à Tokyo ;  716 € pour le logement entier (plus disponible mais ils ont un plus grand appart qu’ils proposent à la location).
Transport : Avion Air France ; 1200 € par personne (depuis Toulouse)
Budget total par personne : 1900 €
Les + : La simplicité du métro ; Le wifi de poche ;
Les – : Le soleil se couche très tôt à cette période ;
Nos conseils : Essayer de vous organiser un ou deux jours à Kyoto afin de voir le côté plus traditionnel du Japon. Ou si le temps vous manque, juste une journée grimper sur le mont de Fuji.

Anecdote ;
Quelques heures après avoir déposé nos bagages dans notre appartement, nous avons senti les secousses d’un tremblement de terre, l’immeuble a basculé comme si nous étions sur un matelas à eau. C’était vraiment surprenant.

  • LES TOKYOÏTES

Le respect et la gentillesse, voilà les deux grandes qualités des Japonais. C’est incroyable qu’une telle métropole avec autant de citoyens soit aussi propre, sûre et conviviale. On est bien loin des trottoirs douteux, de l’égoïsme, de l’insécurité de nos grandes villes françaises. Il nous est arrivé plusieurs fois de prendre 5 bonnes minutes dans le métro afin de planifier nos déplacements de la journée, et à chaque fois un Tokyoïte (généralement un jeune entre 15-30 ans) est venu à notre rencontre pour nous demander si on avait besoin d’aide. La convivialité par contre s’arrête aux portes du métro, a l’intérieur personne ne se parle, tout le monde à la tête plongée dans un livre ou sur son téléphone, mais contrairement à chez nous je pense que c’est pour éviter de déranger les autres passagers de la rame, et que les conversations reprendront à la sortie. Ce qui m’a marqué là bas également, c’est de me sentir autant en sécurité et sereine, c’est impressionnant et déstabilisant même. Vous n’avez pas peur de vous balader tard le soir, et vous n’êtes pas non plus accroché à votre sac à main lorsque vous êtes dans les plus grandes rues de Tokyo. Vous ne vous préoccupez pas du type louche qui regarde votre sac, ou qui rôde autour de vous depuis deux minutes tout simplement parce qu’il y’en a pas là bas. Alors bien sûr il y a surement des vols, des agressions comme dans toutes agglomérations mais vous ne le ressentez pas du tout au quotidien.

  • TEMPLE SENSO-JI

Première visite de Tokyo : le temple Senso-Ji. Après 12h de vol interminable (nous étions coté hublot et notre voisin Japonais qui était coté couloir a dormi pendant tout le vol, du coup nous étions confinés près de notre hublot). Nous sommes arrivés à 6h du matin et nous n’avions notre appartement qu’à 14h, nous avons donc décidé après avoir erré quelques minutes dans les rues avec nos énormes valises d’aller au temple Senso-Ji et de nous poser là bas. On ne pouvait pas être plus dans le dépaysement et la culture japonaise (sauf si vous êtes des habitués du jardin japonais à Toulouse ah ah). Immersion totale parmis les japonais et les nombreux touristes qui sont venus se purifier, prier et admirer la beauté de ces temples. Il y avait un petit marché sur la place d’à coté, où nous avons pu goûter pour la première fois des mets japonais (autre que les sushis et les ramen que l’on connaissait déjà).

  • TSUKIJI – FISH MARKET

Le Fish Market est un endroit incontournable à faire même si les odeurs de poissons dès 9h du matin risquent de vous retourner un peu l’estomac. Ce qui n’a pas été mon cas, bretonne élevée à la dur, la petite odeur de poiscaille m’était même légèrement familière ah ah ! Le marché ouvre très tôt le matin pour les professionnels et vers 9h pour les visiteurs. Quand on est là bas, il faut avoir les yeux partout sous peine de vous faire rentrer dedans par un petit « chariot » conduit par un Japonais à tout allure. Et oui il travaille, il n’a pas le temps de flâner comme nous. Les caisses de polystyrènes sont entassées les unes sur les autres devant les plans de travail des marchands qui découpent sous vos yeux les poissons fraichement pêchés. Vous verrez également des petites scènes de vie, où certains se préparent un encas (du poisson bien sûr). Après votre visite du marché vous pourrez déguster des sushis dans les petits restaurants qui sont juste à coté, et faire un peu de shopping au Jogai Market (pas de Zara ni de Mango les gars, on est dans l’authenticité là). Vous trouverez plutôt de la nourriture, du thé, des baguettes, de la vaisselles, des couteaux etc…

 

  • TOKYO TOWER

La Tokyo Tower, où l’art de nous voler notre Tour Eiffel ! Et en plus de nous la voler, les Japonais nous mettent une raclée en la faisant 8 mètres plus haute que la notre … J’ai écris au Maire de Paris pour qu’on mette des cales sous les pieds de la tour Eiffel afin de rendre à César ce qui est à César ah ah ! Blague à part, elle est située dans le quartier de Minato, qui était le notre, du coup on la voyait tous les jours en sortant de notre appartement. Il est possible d’y monter et d’admirer la vue depuis l’observatoire mais nous avons préféré faire la Sky Tree. Et honnêtement il n’est pas indispensable d’aller à son pied, la voir au loin avec une vue dégagée suffit amplement selon moi.

  • SHIBUYA

Shibuya est le carrefour le plus fréquenté au monde. Prenez un peu de hauteur, afin de voir les centaines de personnes traverser les passages piétions placés en diagonale, c’est impressionnant à voir. Ce quartier est très animé, écrans géants, rabatteurs pour restaurants, grandes enseignes etc… Il est idéal pour côtoyer la jeunesse japonaise et faire du shopping. Vous trouverez de très nombreux restaurants dans les alentours.

  • ODAIBA

Après des jours et des jours de marche, il faut absolument aller se détendre les petons sur le sable de la plage d’Odaiba Marine Park. Pour se rendre sur cette île artificielle il faut prendre le monorail, qui vous changera un peu du métro. Si vous avez envie de shopping vous êtes également au bon endroit, sur cette ile vous avez deux grands centres commerciaux le « Aqua City » (très grand et moderne), vous trouverez toutes les boutiques que vous cherchez) et « Vénus Fort » moins d’enseignes connues mais le décor italien vaut le détour.  Baladez-vous un peu au hasard, vous finirez forcément pas tomber sur une réplique de la Statue de la Liberté ou un énorme robot, une grande roue etc…Il y a beaucoup d’animation sur cette île.

  • SKYTREE 

La Skytree Tower est la deuxième plus haute tour du monde (après le Burj Khalifa à Dubaï) et on peut y monter pour un peu plus d’une trentaine d’euros. Vous pouvez directement commander vos tickets sur Internet (le site n’est qu’en japonais par contre) ou vous rendre le jour même aux guichets de la tour (ce que nous avons fait pour éviter de choisir un jour où la pollution nous aurait gâché une bonne partie de la vue). Je vous conseille de monter tout en haut au Tempo Galleria pour apprécier cette vue panoramique de Tokyo, et surtout d’y aller en fin d’après midi pour voir le soleil se coucher. Vous découvrirez la ville sous un autre angle.

  • AKIHABARA 

Akihabara, autrement appelé  Electric Town, en raison de ses très nombreuses enseignes lumineuses qui éclairent le quartier (je vous conseille de le visiter quand la nuit est tombée pour vraiment admirer toutes les lumières, mais attention contrairement à Times Square, ici les magasins ferment vers les 19h – 20h). Dans ce quartier vous trouverez beaucoup de boutiques vendant de l’électronique, des mangas, des figurines etc…  Il faut bien ouvrir l’oeil, car certains magasins semblent vraiment minuscules vu de dehors mais en réalité s’élèvent sur 5 étages. Vous trouverez également des « Duty Free » vous permettant de ramener des souvenirs de votre voyage. Karaoké, salles d’arcade sont également présents, il y règne une ambiance très particulière. 

  • MEIJI JINGU

Obligé de visiter des temples, des sanctuaires quand on va à Tokyo. Il en existe de très nombreux, notre choix s’est porté sur le Meiji Jingu, pour sa grande porte en bois (Tori) d’une hauteur de 12 mètres et de ses grandes allées bordées par des centaines d’arbres.  La semaine cette promenade n’est pas très prisée contrairement aux week end. C’est vraiment agréable de se retrouver au calme sous ses grands arbres. Et après avoir arpenté les rues les plus touristiques et peuplées de Tokyo, vous apprécierez de vous détendre dans ce havre de paix.

  • FOOD
Le dépaysement ne se fait pas seulement dans les rues de Tokyo, il est aussi très présent dans notre assiette. Nous nous sommes régalés entre les ramens (soupe avec des pâtes et de la viande (grosso modo ah ah), des sushis (rien à voir avec ceux qu’on peut trouver en France), des Gyozas etc… Vous trouverez de très nombreux restaurants un peu partout, ouverts toute la journée. La nourriture n’est vraiment pas cher, notre premier repas nous a couté 4 euros, autant dire qu’on aurait presque envie de manger toutes les heures avec des prix comme ça. Concernant le sucré, nous n’en avons pas vu beaucoup de dessert, ou alors cela ne me tentait pas du tout. Il faut dire aussi que je ne suis pas une grande aventurière quand il s’agit de goûter de nouvelles choses. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai fait une petite crise d’hypoglycémie vers la fin du séjour. Je vous mets en bas de l’article des restaurants que j’avais sélectionnés.

東京-138

Activités non mentionnées mais testées durant notre séjour :

Mori Tower –  Il y a un observatoire au 51ème étage qui vous permettra d’avoir un joli point de vue de Tokyo à 360° pour une quinzaine d’euros, et pour 5 euros en plus vous pourrez monter sur la terrasse du toit. En bas de la tour vous pourrez être en admiration ou être horrifié (ça dépend vos peurs) devant une grande statue représentant une araignée géante appelée Maman.

Statue Godzilla – Monstre iconique de la culture japonaise connu dans le monde entier. Une statue pas vraiment à la hauteur du monstre puisque qu’elle ne mesure qu’un peu plus de deux mètres socle compris ah ah. Elle se trouve dans le quartier de Ginza. Si jamais vous êtes dans le quartier arrêtez vous pour la voir, mais si le temps presse ne vous déplacez pas pour elle.

Zoo de Ueno – Ce zoo est impressionnant par sa taille et le nombre d’animaux qu’il héberge. Son prix est très abordable, puisque l’entrée ne coûte que 5 euros. Vous pourrez y voir des pandas, des ours polaires, des tigres et beaucoup d’autres animaux.

Jardins impériaux – On s’est baladé dans les jardins impériaux. Personnellement je n’ai pas trouvé ça plus intéressant que ça, après c’est plus pour l’histoire qu’on visite ces jardins que pour leurs charmes je trouve.

Ginza – Ginza est le quartier chic de Tokyo, vous pourrez trouver les grands magasins de luxe comme Louis Vuitton, Chanel, Dior etc qui ont tous de superbes façades.

Jimbocho – Amoureux des livres : ce quartier est fait pour vous, il regorge de librairies qui sont envahis de livres du sol au plafond.

Takeshita Dori Street – C’est une rue très commerçante et passante. Balladez-vous dans cette rue et dégustez y une crêpe fourrée de glace et de chantilly tout en faisant un peu de shopping dans les très nombreuses boutiques de vêtements (pas d’enseignes connues en France, vraiment des magasins japonais). Vous pourrez ramener le petit accessoire à la mode ici ou une tenue très Kawaï. Vous croiserez de nombreux Tokyoïtes avec un style vestimentaire que nous n’avons pas l’habitude de voir en France, dépaysement total !

Neko Café (Café à chat) – Je ne me rappelle plus le nom du Neko Café où nous avons été, car nous l’avons trouvé un peu par hasard. J’en avais noté un mais arrivé sur place il était fermé définitivement. J’étais vraiment déçue et j’avais peur de ne pas trouver un autre. Mais au final quand on s’attarde vraiment sur les enseignes des magasins on se rend compte qu’il y’en a pas mal. C’était une expérience vraiment sympas, il devait y’a voir une trentaine de chat je dirais. Pour la petite histoire, je n’ai pas eu un très bon contact avec les chats là bas, ils s’en fichaient littéralement de moi et de mes caresses … Jusqu’à ce que je regarde les japonais autour de moi qui avait un succès fou auprès des félins, je me suis aperçue que nous n’avions pas du tout la même manière de caresser les chats. Eux font des petites tapes sur le dos juste avant la queue, c’est la première fois que je voyais ce genre de caresse mais les chats avaient l’air d’apprécier. De retour en France, je me suis dépêchée de tester ça sur mon chat ah ah !

Kabukicho – C’est un quartier que je n’ai pas vraiment aimé, beaucoup d’agitation mais dans le mauvais sens du terme. Des personnes un peu éméchées, beaucoup de gars type « bad boy » assez costaud qui ne te rassurent pas beaucoup. On trouve beaucoup de boites de nuit, de boites douteuses, de strip tease etc… Un quartier à faire cependant parce que ça fait partie de Tokyo, c’est comme visiter Paris et ne pas aller à Pigalle.

Shinjuku Nishi (quartier de Gratte Ciel) – C’est un petit quartier qui n’est pas indispensable de visiter. Si vous souhaitez vraiment y aller, comme nous l’avons fait, vous pouvez-vous rendre à Kabukicho à pied en traversant ce quartier.

 

Activités que j’avais notés mais dont je n’ai pas eu le temps de faire :

Combat de Sumo – C’est un spectacle auquel j’aurais vraiment aimé assister. Malheureusement je ne me suis pas assez renseignée lorsque j’ai préparé ce voyage et arrivée sur place je ne savais pas à qui m’adresser, alors on a abandonné l’idée. Avec le recul je regrette vraiment de ne pas l’avoir fait.

Parc YoyogiHama Rikyu GardenKoishikawa Korakuen GardenSumida Park – Voilà une liste de quelques parcs que j’avais noté, mais le temps nous a vraiment manqué pour pouvoir nous y promener.

 


Voici le programme que j’ai fait lorsque j’ai préparé ce voyage. Vous trouverez de nombreux endroits à visiter, des restaurants, des magasins.

Programme Tokyo 東京


Quelques photos en vrac !

 

東京-139 東京-35 東京-161 copie1 東京-161 copie

 

Comments

comments