dscf0284

Lors d’un petit tour sur Instagram, dans mon fil d’actualité je vois la photo avec l’inscription suivante « Tous au Restaurant » de « modeandcotoulousaine« . Intriguée, je vais de ce pas lire de quoi il s’agit. Elle explique alors à ses followers le bon plan qu’est « Tous au restaurant« .  C’est une initiative assez récente, auquel de nombreux établissements partout en France participent. L’idée est simple : ouvrir les portes de grands restaurants à une clientèle peu habituée à des lieux pareils, en proposant l’offre  » Votre invité est notre invité ». Comprenez par là que vous ne payez qu’un menu pour deux (-50% hors période des soldes, on fonce). 

Nous avons donc pu déguster un menu à 85 € intitulé « Autour des légumes d’été » dans un cadre exceptionnel qu’est Le Cénacle à Toulouse. Dans un lieu comme celui-ci, l’objectif premier est de ne pas faire tâche et de se fondre dans le décor. On est pas en train de passer le casting des Tuche. Alors on sort la petite robe noir aux manches transparentes et bouffantes, avec une petite pochette coloré pour éviter le côté mamie.

dscf0257
dscf0289Nous avons débuté la soirée avec un apéritif, un verre de Chardonnay pour moi, l’un de mes vins blanc préféré. Des amuses bouches nous ont été offerts, je ne saurais vous dire les ingrédients exact. Mais de ce que l’on a reconnu, on avait une bouchée au fromage et graines de sésame grillés, une moule en gelée et une tapenade sur un pain grillé à l’huile d’olive. Suivi d’une mise en bouche : une soupe de poisson aux harengs safrané et ses petits croûtons.
dscf0261dscf0267dscf0268Arrive ensuite l’entrée : Carpaccio de Gambero Rosso et son tartare de courgettes, tomates, ail noir et pignon de pin, le tout relevé par une vinaigrette de jus de tête. Je ne suis pas une grande amatrice de crustacé, poisson cru (hormis le saumon) mais quand c’est cuisiné avec beaucoup de raffinement et avec les bons accompagnements on revient vite sur nos positions. Les serveurs sont ensuite venus débarrasser nos assiettes en s’assurant que cette entrée nous avait plu, pour ensuite nous faire découvrir le plat de poisson qui nous attendait sous cloche. Un rouget de Méditerranée raidi et sa sauce choron a comblé nos papilles. Il était déposé sur une « compoté » d’oignons, de poivrons etc…
dscf0274dscf0283
Nous nous sommes régalés par la suite avec une volaille de Bresse cuisiné à la Basquaise et son jus de volaille tomaté. Lors de ce diner j’ai également découvert un vin rouge de Pessac Leognan que j’ai beaucoup apprécié.
dscf0298
Un moment que j’attendais tout particulièrement c’était le chariot de fromage. Le fromage et plus particulièrement le fromage de chèvre est l’un de mes (nombreux) péchés mignon. Je n’avais jamais eu l’occasion de voir un tel choix de fromages dans un restaurant. Sous les conseils du serveur, j’ai gouté à deux fromages au lait de vache, deux au lait de chèvre et un au lait de brebis, tous succulent. Mon petit regret c’est de ne pas avoir eu la soirée entière pour tous les déguster, mais je ne pense pas que le restaurant aurait accepté de m’accueillir jusqu’à trois heures du matin. Pour le dessert, nous avons dégusté une rencontre très surprenante entre la mûre et le poivron rouge. Le repas s’est terminé avec une petite surprise, trois mignardises : un financier à la pistache, un chou fourré d’une crème au basilic et un dôme de mangue sur un sablé.
dscf0303dscf0314dscf0319dscf0322Nous avons passé une superbe soirée, avec un accueil très professionnel mais chaleureux quand même. Les serveurs se sont adaptés à la clientèle, certains ont sû plaisanter avec nous, c’était très sympas. Concernant le repas, qu’il est agréable de quitter un restaurant sans avoir l’impression d’avoir été dans l’excès et où l’on sait que la nuit va être difficile suite à cette longue et douloureuse digestion. Mais attention, ce n’est pas pour autant que nous avons eu faim en sortant de l’établissement. La qualité des produits, la finesse des sauces et les accords parfaits entre les différents mets font que notre estomac est plein mais n’est pas en souffrance.
C’est la quatrième fois que j’ai eu la chance de manger dans des très bons restaurants (La bastide 48 à Lille, Le Py’R et Les 4 petits cochons à Toulouse). C’est toujours une expérience culinaire vraiment intéressante et enrichissante.

Avez-vous déjà mangé dans un restaurant gastronomique ? C’était une belle expérience ?

Comments

comments